Retour aux Questions de peau

Soleil et cosmétique : quels sont les produits photosensibles ?

Certains cosmétiques et soins pour la peau doivent être utilisés avec prudence en période estivale. En effet, en cas d’exposition au soleil certains actifs contenus dans vos produits cosmétiques peuvent provoquer une réaction de photosensibilisation : rougeurs, taches, brûlure…

Il faut donc redoubler de vigilance en été pour éviter ce type d’inconvénient parfois irréversible.

Grâce à cet article vous saurez quels sont alors les actifs cosmétiques à éviter en cas d’exposition solaire ainsi que les précautions à prendre avec votre routine de soin quotidienne.

 

Sommaire de l'article
  1. Pourquoi la peau peut-elle réagir au soleil suite à l’application d’un cosmétique ?
  2. Quels sont les ingrédients cosmétiques photosensibles ?
  3. Quelles sont les précautions à prendre avec certains soins ?
  4. Faut-il éviter l’usage des huiles végétales en cas d’exposition au soleil ?
  5. Que faire si vous avez une réaction de photosensibilisation ?

Pourquoi la peau peut-elle réagir au soleil suite à l’application d’un cosmétique ?

Vous avez déjà peut-être constaté qu’un produit cosmétique vous donnait au soleil des rougeurs, des picotements, ou bien laissait des taches sur votre peau, alors que vous le tolériez très bien au cours de l’année.

En cause : certains actifs entrant dans la composition qui, une fois soumis aux rayons du soleil, peuvent engendrer une sensibilisation au niveau de la peau. On parle de photosensibilisation.

Cela peut-être du :

  • soit à un actif ou un soin qui affine et fragilise l’épiderme, la peau va alors surréagir au rayonnement solaire.
  • soit à une molécule qui subit une photoactivation lorsque les rayons ultraviolets pénètrent dans la peau, créant alors une sensibilité au soleil.

Ainsi l’utilisation de certains produits au soleil peut entraîner des réactions telles que : irritation, démangeaison, cloque, rougeurs, brûlure pouvant causer des lésions, marques ou taches difficiles à faire disparaitre par la suite.
Sachez que ce type de réaction peut se rencontrer quel que soit votre type de peau ou votre phototype.

De nombreux produits cosmétiques contiennent ainsi des actifs (aussi bien d’origine naturelle que synthétique) susceptibles d’induire ce type de réaction.

C’est pourquoi, il est important que vous sachiez les identifier pour éviter leur utilisation au cours de la période estivale.

Quels sont les ingrédients cosmétiques photosensibles?

Parmi les actifs cosmétiques qui peuvent engendrer une réaction de photosensibilisation, on notera notamment :

- Les huiles essentielles photosensibilisantes :

L’usage de certaines huiles essentielles peuvent entraîner une réaction phototoxique provoquant des brûlures parfois assez sévères.

Heureusement seulement quelques huiles essentielles sont concernées. Ce sont celles contenant des molécules dérivées des coumarines : furocoumarines et pyrocoumarines.
Elles se retrouvent généralement présentes dans les essences des agrumes de la famille des Rutacées (zestes de certains citrus), et dans des plantes de la famille des Apiacées.

Voici la liste des principales huiles essentielles phototoxiques, ainsi que leur nom latin. Vous pourrez ainsi vérifier leur présence ou non, sur la liste des ingrédients (liste INCI) de votre soin cosmétique :

 

Famille

Huiles essentielles ou essences

Nom latin à rechercher dans l’INCI

Rutacées

Bergamote
Citron
Citron vert
Mandarine
Orange amère
Pamplemousse

Citrus aurantium ssp bergamia
Citrus limonum
Citrus aurantifolia
Citrus reticulata
Citrus aurantium ssp aurantium
Citrus paradisi

Apiacées

Angélique
Céleri
Khella
Livèche

Angelica archangelica
Apium graveolens
Ammi visnaga
Levisticum officinale

Autres

Verveine citronnée
Tagète

Lippia citriodora
Tagetes glandulifera

 

L’application, voire même la prise orale de ces huiles,  peut provoquer en cas d’exposition solaire, des réactions cutanées plus ou moins fortes (coups de soleil, brûlures…).
Il est recommandé de ne pas vous exposer au soleil dans un minimum de 8 à 12h après l’utilisation de ces huiles.

- Les Parfums :

Non seulement ils contiennent tous de l’alcool qui assèche la peau déjà mise à mal par la chaleur et les UV, mais ils peuvent également être formulés avec des huiles essentielles (huile de Bergamote, par exemple, riche en psoralènes et bergaptènes très photosensibilisants) et des essences d’agrumes.
Même si les parfumeurs s’attachent à utiliser des huiles essentielles où les furocoumarines et bergaptènes ont été évincé, mieux vaut rester prudent face au risque de photosensibilisation et d’apparition de taches au soleil.

En journée, parfumez plutôt vos vêtements ou vos cheveux, en évitant l’application directe sur la peau !

- Certains colorants :

C'est le cas notamment du rose Bengale ou de l’éosine qui sont photosensibles. Si vos cosmétiques en contiennent, utilisez-les uniquement en application le soir ou assurez-vous de ne pas vous exposer au soleil.

Quelles sont les précautions à prendre avec certains soins ?

Face au rayonnement solaire, l’épiderme doit pouvoir jouer pleinement son rôle protecteur. Ce n’est donc pas le moment de l’affaiblir par l’usage de certaines molécules ou pratiques.

    • Les gommages et exfoliants :

      Les peelings affinent le grain de peau en éliminant les cellules mortes et rendent la couche cornée plus vulnérable.
      Les gommages mécaniques peuvent également se révéler trop abrasifs, ou bien générer une stimulation trop importante des cellules cutanées déjà sensibilisées par le soleil.
      Ils sont à espacer sur la période estivale et ne seront pas à réaliser avant de vous exposer aux UV. Attendez une journée après un gommage, et au moins 10 jours si vous avez fait une séance de peeling, avant de profiter du soleil.

      • Les actifs kératolytiques:

        Ce sont les acides de fruits : AHA (alpha hydroxyacide) ou BHA (bêta hydroxyacide) comme les acides glycolique, lactique, citrique, salicylique, phytique, kojique… ou le rétinol (dérivé de la vitamine A) connus pour les action kératolique et utilisé pour éclaircir le teint, atténuer les imperfections et lisser la peau.

        Ils ne sont pas photosensibilisant à proprement parlé, mais vont rendre votre peau beaucoup plus vulnérable face aux rayons UV.

        L’épiderme se retrouve moins protégé, plus sensible, avec un risque accru de provoquer une brûlure. Privilégiez un usage le soir et non le matin et protégez efficacement votre visage en cas d'exposition au soleil.

        • Le peroxyde de benzoyle :

        Soyez également vigilent avec certains médicaments à usage topique dont le gel de peroxyde de benzoyle (Cutacnyl, Pannogel) prescrit en cas d’acné modérée. Même s’il ne s’agit pas d’une molécules photosensibilisante, elle provoque sur la peau des taches blanches au soleil.

        Il faudra donc arrêter temporairement leur utilisation si vous vous exposez au soleil ou alors être très rigoureux sur l'utilisation d'une crème solaire SPF50+.

        Faut-il éviter l’usage des huiles végétales en cas d’exposition au soleil ?

        La seule huile végétale avec laquelle il est nécessaire d’être prudent en été est en fait un macérat et il s'agit du macérât de Millepertuis. En effet, le millepertuis est connu pour renfermer de l’hypéricine, une molécule photosensibilisante.
        Là encore, il faudra éviter toute exposition au soleil dans les 8 heures qui suivent un massage avec cette huile.

        Sinon, bien au contraire, continuez à utiliser vos sérums huileux en été, surtout ceux riches en molécules antioxydantes.
        Assurez-vous simplement que votre sérum ne contient pas d’actifs photosensibilisants (Millepertuis ou huiles essentielles photosensibilisantes).
        Privilégiez ainsi des mélanges avec les HUILES D'ARGOUSIER, d’ÉGLANTIER, de PÉPINS DE FRAMBOISE, de PÉPINS DE GRENADE, et de l'HUILE DE KARANJA protectrice.

        Ainsi, les huiles végétales contenues dans vos sérums prodigueront à votre peau les bienfaits dont elle a besoin.

        Mon sérum Oleassence est-il photosensibilisant ?

        Nous prenons soin de formuler vos sérums sans actif photosensibilisant afin de limiter tout risque de réaction ou de taches sur la peau. Ils peuvent donc être utilisés tout au long de l'année et en période estivale.

        Cependant, même si certaines huiles végétales contiennent naturellement un léger filtre solaire, il sera recommandé de toujours protéger votre visage en cas d'exposition avec un produit de protection solaire adapté à votre phototype et à l'intensité du rayonnement.

        Pour cela, attendez au moins 5 minutes une fois votre sérum appliqué que celui-ci ait bien pénétré puis appliquez votre soin solaire.
        Nous conseillons pour une meilleure efficacité des soins naturels d'utiliser une crème solaire Bio et utilisant des filtres minéraux offrant un indice de protection élevé (SPF30 à 50+ selon l’ensoleillement), sans oublier de renouveler les applications au cours de la journée.

        Que faire si vous avez une réaction de photosensibilisation ?

        Si malgré votre vigilance, une réaction au soleil apparait suite à l’utilisation de certains cosmétiques, commencez par nettoyer doucement votre peau à l’eau fraîche (dans la mesure du possible), avec un savon doux surgras comme le SAVON CHANVRE & MACADAMIA.
        Puis appliquez une compresse imbibée d’eau thermale ou d’HYDROLAT DE LAVANDE.
        Enfin, apaisez la peau en la massant doucement avec quelques gouttes d’ HUILE VEGETALE DE CHANVRE ou une noisette de BAUME AU CHANVRE.
        En cas de réactions douloureuses ou étendues, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou un professionnel de santé.

        Dans les jours qui suivent évitez le soleil et protégez votre peau en vous couvrant avec des vêtements longs et légers, ainsi qu’un chapeau.

        Mes conseils personnalisés

        Nous vous proposons des soins formulés par nos Dr en Pharmacie et adaptés à chaque type de peau et à chacun de vos besoins ou préoccupations. Laissez-nous vous aider à choisir ceux qui vous conviennent le mieux !

        1 de 4