Comment enlever la cellulite naturellement Sur quels facteurs agir pour lutter efficacement ?

La cellulite nous pose bien souvent un problème esthétique par son aspect de peau d’orange disgracieuse. Et, enlever la cellulite ne semble pas facile.

De nombreuses méthodes pour en venir à bout envahissent alors les magazines à l’approche des beaux jours, certaines sont très coûteuses, et la plupart rarement efficaces à long terme.

Nous vous proposons aujourd’hui de comprendre comment la cellulite se forme et s’installe, afin de vous aider à mieux lutter contre les capitons et retrouver une peau lisse et ferme.

Comment se forme la cellulite ?

La cellulite est due à :

  • une augmentation du volume des cellules graisseuses (les adipocytes) situées sous la peau
  • une rétention d’eau
  • une modification des fibres de collagène. Cette combinaison donne alors au tissu cutané une apparence bosselée, d’où l’appellation « peau d’orange ». On l’observe surtout au niveau des hanches, des cuisses et des fesses, mais parfois aussi au niveau du ventre et des bras.

La cellulite atteint quasi toutes les femmes (9 sur 10 en sont touchées à une période de leur vie), alors que seul 1 homme sur 50 en a. Cette différence s’explique notamment par la quantité de cellules adipeuses 2 fois plus importante chez la femme que chez l’homme et par la structure des adipocytes masculins qui sont plus petits et serrés.

Quels sont les causes et les 5 facteurs principaux impliqués dans la cellulite?

Les causes sont multifactorielles et, à ce jour pas complètement établies.

Cependant 5 facteurs clairement identifiés influencent l’apparition de la cellulite :

  1. Les hormones sexuelles féminines :

    telles que les œstrogènes et la prolactine. Ces hormones jouent un rôle dans le stockage des graisses et favorisent également la rétention d’eau et de sel à l’intérieur des tissus. C’est pourquoi la répartition des graisses varie en fonction de la vie hormonale. Dans les périodes où la sécrétion d’œstrogène est plus importante : la puberté, la grossesse, l’allaitement… ou lors d’un traitement hormonal, la cellulite peut s’installer plus facilement.

  2. L’hérédité :

    certains individus présentent génétiquement un déséquilibre entre la fonte des graisses (lipolyse) et leur stockage (lipogénèse)
  3. Les troubles circulatoires :

    une mauvaise circulation sanguine et lymphatique augmente le risque de voir apparaître les capitons.

    En effet, les tissus cutanés sont moins bien irrigués, ce qui favorise l’accumulation des graisses et toxines.

    De plus, une cellulite installée depuis des années comprime les vaisseaux et entrave alors la circulation locale du liquide lymphatique, et la cellulite persiste : c’est alors un véritable cercle vicieux !

  4. L’alimentation :

    influence directement le stockage des graisses dans le corps

  5. L’exercice physique :

    la tonicité musculaire aide à réguler la masse graisseuse.

En agissant sur une partie des facteurs impliqués dans l’installation de la cellulite, permet d’aider à diminuer la cellulite.

Il est donc recommandé :

  • d’adapter son alimentation
  • de maintenir un exercice physique régulier
  • et d’agir localement pour à la fois :

  1. ACTIVER la circulation sanguine et lymphatique

  2. DÉTOXIFIER les tissus.

Quel est votre type de cellulite et comment agir naturellement ?

La cellulite aqueuse :

Ce type de cellulite se rencontre généralement en cas de rétention d’eau liée à des insuffisances circulatoires, souvent accentués par la sédentarité. Il s’agit essentiellement d’un problème au niveau de la micro-circulation, en particulier lymphatique. Cela induit un mauvais drainage de l’eau contenue dans les tissus, qui va alors s’accumuler dans l’organisme et ne plus être éliminée correctement.

La cellulite aqueuse est visible sans avoir à pincer la peau entre ses doigts et s’observe conjointement à des signes de rétention comme :

  • des gonflements au niveau des pieds
  • des chevilles enflées
  • une sensation de jambes lourdes
  • une sensibilité aux bleus sur les jambes
  • des varicosités

Si vous êtes sujettes à la rétention d’eau, vous aurez sans doute remarqué que les hormones sont également impliquées dans ce phénomène : et notamment la période prémenstruelle est souvent accompagnée de gonflement, prise de poids, jambes lourdes… Si c’est votre cas, il y a de forte chance, que votre cellulite soit de type aqueuse.

Sachez que votre alimentation joue également un rôle important dans l’apparition de cette cellulite aqueuse : notamment en cas d’un apport excessif en sel.

La cellulite adipeuse :

Cette cellulite s’observe au niveau du ventre, des fesses, hanches, cuisses : on parle de culotte de cheval. Elle apparait souvent suite à une prise de poids progressive, un excès d’aliments gras et/ou un manque d’activité.

Elle est donc liée à un stockage excessif de graisses dû à un déséquilibre entre la quantité ou la qualité des graisses ingérées et la dépense énergétique de l’organisme.

D’apparence disgracieuse, la cellulite adipeuse est molle et non douloureuse. Cette cellulite se reconnait lorsque l’on pince la peau ou lorsqu’une pression est exercée sur les tissus (selon la posture par exemple).

Là encore, un équilibrage de l’alimentation permet d’améliorer ce phénomène.

Cette fois ce sont surtout les graisses d’origines animales y compris le beurre ; les plats industriels (pizza, burgers, fritures…) trop riches en acides gras saturés et les glucides à fort indice glycémique qui seront à éviter. Attention en effet aux sucres qui peuvent rapidement se transformer en graisse stockée et donc en cellulite, s’ils ne sont pas utiliser pour les besoins de votre corps.

Si c’est votre cas, limiter les aliments caloriques le soir et augmenter votre dépense énergétique. Privilégiez des repas moins copieux avec des aliments facilement métabolisables. Faites la part belle aux légumes, aux aliments riches en nutriments, et adopter le régime méditerranéen !

La cellulite fibreuse :

Cette cellulite visible, dite indurée, est dure au toucher, voire même douloureuse si vous pincez votre peau. Elle apparait après plusieurs années, chez les personnes sujettes à la cellulite et souvent sédentaires.

Ainsi, avec le temps les tissus se sont durcis, ce qui entraîne une perte d’élasticité du derme. C’est ce qu’on appelle le phénomène de glycation des fibres de collagène, qui est aussi à l’origine de l’apparition de rides ou de taches brunes.

En effet, une alimentation riche en sucre, provoque des pics d’hyperglycémie, qui peuvent favoriser sur le long terme la glycation. Ce terme est utilisé lorsque des sucres se lient de manière irréversible à des protéines et les durcissent. C’est le cas du collagène, qui est une protéine fibreuse qui entoure les cellules graisseuses. Ces dernières vont se retrouver emprisonnées par les fibres de collagène qui s’épaississent et se rigidifient.

La cellulite adipeuse s’est donc fibrosée. Elle sera alors plus difficile à traiter et à déloger car les graisses seront difficiles à mobiliser puisqu’ entourées par des tissus durcis.

Sachez également que la ménopause est une période qui favorise son apparition.

Pour lutter efficacement contre la cellulite fibreuse, optez pour des aliments à index glycémique bas. Éviter le plus possible les plats industriels, les sodas, les produits raffinés, les sucres blancs…

Quels gestes adopter pour faire disparaître la cellulite ?

Quel que soit le type de cellulite, il faudra lutter sur plusieurs facteurs avec le protocole 3 A : Alimentation, Activité physique et Action locale !

Il sera utile de :

  • Modifier vos habitudes alimentaires, et notamment en diminuant drastiquement les apports en sucre.
  • Favoriser l’élimination et le déstockage grâce à une activité physique adaptée
  • Activer la micro-circulation en vous massant avec la technique du palper-rouler ou en pratiquant le brossage à sec.
  • Utiliser une huile de massage aux différentes propriétés pour stimuler la micro-circulation, favoriser le drainage lymphatique et le déstockage des graisses.

Pour cela, vous pouvez réaliser une huile de massage avec une ou plusieurs Huiles essentielles ciblées pour agir contre la cellulite.

Découvrez dans la gamme Oleassence le FLUIDE CELLULITE qui se compose de 5 Huiles Végétales précieuses et des 3 Huiles Essentielles pour lutter contre la cellulite.

Utilisé pour masser les zones sujettes aux capitons, le Fluide Cellulite aide à tonifier et raffermir les tissus pour atténuer l’aspect peau d’orange.

Le témoignage de Maud avec le FLUIDE CELLULITE

Excellent produit.

Améliore très rapidement la texture de la peau en seulement quelques applications! il faut coupler son utilisation avec une alimentation adéquat (pas de sucre, beaucoup de légumes etc). J'ai aussi pris l'habitude de mettre de l'eau très fraîche sur les jambes et les fesses et je dois dire que cela ameliore également les effets rapidement. Le produit en lui même fonctionne vraiment. Merci!!


À propos de l'auteur :

Aurélie est docteur en pharmacie et est maman de 2 garçons. Elle se passionne depuis longtemps pour l'Univers des Soins Naturels. Elle les utilise quotidiennement et a pu observer l'extraordinaire Efficacité de ces Soins sur elle-même et ses enfants.

Mes conseils personnalisés

Nous vous proposons des soins formulés par nos Dr en Pharmacie et adaptés à chaque type de peau et à chacun de vos besoins ou préoccupations. Laissez-nous vous aider à choisir ceux qui vous conviennent le mieux !